Maison Sensey Paris


Fermer

Votre panier est bien vide

Photo-George-Aslanidis-Maison-Sensey

George Aslanidis est un jeune photographe originaire de Thessalonique en Grèce. Il a d’abord démarré des études de sport mais c’est la photographie qui est venue à lui comme une évidence. C’est à Londres, la capitale de l’audace créative, qu’il a choisi de travailler et d’exprimer son talent de photographe. Ce mélange de culture donne à ses photos une pudeur, le goût du détail et une fragilité qu’il transmet dans l’univers de la mode. La lumière est le fil conducteur d’une simplicité presque naïve et à la fois minimaliste. La fragilité exprimée dans ses photos se rapproche d’une certaine vérité. Elle met en évidence l’humain en point central, presque sculptural, et la matière avec laquelle il joue en devient l’expression.

Maison Sensey : Ça a débuté comment ?

George Aslanidis : J’ai commencé à prendre des photos à l’école. Pendant les voyages scolaires, je prenais des dizaines de photos, des paysages, mes amis,… Et c’est à l’âge de 19 ans que j’ai acheté mon premier reflex numérique. A l’époque, je voulais être professeur en éducation physique, alors je suis allé à l’université pour ça. Mais une blessure m’a obligé à rester au lit pendant quelques semaines et j’ai visionné quelques courts métrages sur YouTube qui m’ont fait tomber amoureux de la photographie et de la réalisation de films.

Après environ un an, j’ai décidé de quitter le sport, j’ai acheté mon premier appareil photo et j’ai étudié la photographie. Pendant deux ans j’ai étudié à l’école de photographie Stereosis à Thessalonique en Grèce. Pendant ce temps, j’assistais d’autres photographes, j’ai expérimenté différents types de photographie et j’ai commencé à apprendre le métier. Très vite, j’ai commencé à travailler seul et à me consacrer davantage à la photographie de mode et de portrait.

Puis se sont enchainées les collaborations avec des magazines comme Ablativus Magazine, Kaltbut, et Contributor et également L’Officiel Lituanie, pour n’en citer que quelques uns ainsi que certaines marques comme Veta Accessories, The Mannequin Collection, Coelia, Vamp Fashion et Ellinair Airlines. Plus récemment à Londres, j’ai travaillé avec John Lewis, Swear London, Raishma, Amy Lynn… J’aime la photographie pour ce qu’elle offre. Je suis toujours ravi de travailler avec des gens passionnés et créatifs. Je me sens béni.

Que voulez-vous représenter de la femme à travers la mode ?

Je montre la mode et les femmes de manière élégante, féminine, minimaliste, sexy mais non vulgaire, avec une esthétique contemporaine.

Que pensez-vous de la mode française ?

Je pense que l’industrie française de la mode a toujours été leader dans cet univers, avec un grand équilibre entre ses créations et ses tendances avant-gardistes. C’est simplement iconique! J’aime cette industrie française de la mode et je cherche à y travailler davantage. Je suis récemment allé à Paris et je suis tombé amoureux de la beauté de cette ville.

Quelle est votre plus belle expérience en photo ?

Je n’ai pas d’expérience particulière, mais quelques clients ont complètement fait confiance à mon regard que j’ai porté sur leur collection. La confiance est le point d’ancrage, c’est la meilleure expérience pour tout le monde et cela donne des photos incroyables!

Quelle est votre signature photographique ?

Ce qui caractérise mes photos, c’est l’émotion. Durant le shooting photos, j’essaie toujours de faire vivre une expérience formidable à toute l’équipe. L’échange est important pour produire des images vraiment personnelles et uniques. En résumé l’émotion, le mouvement ou l’absence de mouvement, la lumière et les sentiments sont ce que je dirais être ma signature.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Je suis inspiré par des artistes extraordinaires comme Henri Cartier Bresson et Peter Lindbergh mais également par de nouveaux artistes comme Lachlan Bailey et Theo Wenner. Les sculptures, les peintures, la musique, le mouvement, la nature et surtout les gens m’inspirent également.

Quels sont vos projets ?

J’ai quelques projets en cours, de très bons travaux éditoriaux avec mes incroyables collaborateurs ici à Londres, et plusieurs projets de campagnes pour des marques. Dans les mois à venir, je vais réaliser davantage de films de mode, c’est vraiment excitant pour moi.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune photographe ?

Essayez toujours d’apprendre plus, travaillez votre art, essayez sans cesse et ne jamais abandonner.

Découvrez le photographe George Aslanidis en images !

Voir la galerie

Découvrez notre interview de la photographe de mode Alexandra Votsis

Lire l'interview