Maison Sensey Paris


Fermer

Votre panier est bien vide

Alexandra-Votsis-photographe-de-mode

Alexandra Votsis est une photographe de mode intemporelle. Elle capture dans ses clichés les gestes et les regards qui flirtent avec l’élégance en imposant la sensualité comme expression. Cette Canadienne d’origine a découvert très tôt sa passion pour la photographie. C’est au lycée qu’elle découvre le travail du photographe de mode, Mario Testino. A partir de ce moment là, l’art photographique est devenu une évidence. Depuis elle propose des photos avec une signature pleine de fragilité et de pudeur. Mais le mouvement prend position pour mieux affirmer une expression et poser une mise à nue des émotions. Elle va chercher la singularité de ses modèles pour dévoiler leur force et dévisager leurs sentiments.

Maison Sensey : Ça a débuté comment ?

Alexandra Votsis : Si vous m’aviez demandé cela il y a quelques années, ma réponse aurait été : devenir chef d’entreprise ou même enseignante. Mais mon entrée au lycée en deuxième année a changé mes ambitions suite à des recherches sur le photographe de mode Mario Testino. J’admirais déjà son travail! J’étais attirée par son style artistique, par sa manière de photographier ses modèles qu’il transcendait pour de simples publicités. Cette sublimation par la photographie m’a fait immédiatement écho.

Peu de temps après la fin de mes études, j’ai vu une publicité sur un panneau publicitaire pour une Maison de joaillerie mettant en vedette le mannequin, Daria Werbowy. À ce moment-là, j’ai su que je voulais créer de l’art photographique.

J’ai décidé de devenir photographe de mode et réalisatrice à l’âge de 14 ans.  Ma famille et moi vivions alors dans une petite ville du Canada. Déterminés à réaliser mes rêves, après avoir terminé cette année au lycée, ma famille et moi-même, nous sommes retournés vivre dans une plus grande ville du Canada, à Toronto, ma ville natale.

Au total, je n’avais suivi que deux cours de photographie au cours de mes quatre années de lycée! J’ai poursuivi mes études à l’Université OCAD, où j’ai obtenu un baccalauréat en photographie.

Au début, je faisais des autoportraits photographiques, à l’aide d’un trépied et d’un retardateur. Peu de temps après, j’ai élargi mon travail en photographiant ma sœur et mes amis. En 2011, pendant ma première année à l’université, j’ai contacté des agences de mannequins et c’est là que j’ai commencé à travailler avec des modèles connus.

J’ai toujours envie d’apprendre par moi-même et continuer à évoluer en tant que photographe. Aujourd’hui, j’ai réalisé mon rêve de départ : je suis photographe indépendante et je suis professeure de photographie. La boucle est bouclée!

Quel est votre style photographique ?

C’est toujours difficile pour moi de répondre à cette question car je ne cherche pas un style en particulier, mais plutôt de la fluidité et de l’intuition quant à la manière de réaliser chaque shooting photo. Je préfère écouter ce que les autres perçoivent de mon travail, cela est plus intéressant!

La fragilité et la subtilité du mouvement sont dans vos photos, c’est cela votre signature ?

Je joue certainement avec un mouvement subtil dans mon travail. Je suis heureuse que cela se ressente.

Quelles sont vos inspirations ?

Je suis vraiment inspirée par tout ! Que ce soit par la photographie, la peinture, la sculpture, un lieu, une palette de couleurs, un vêtement ou encore une expérience personnelle. L’inspiration me vient sous de nombreuses formes.

Vous exprimez la femme avec beaucoup d’élégance. Comment définissez-vous l’élégance ?

Pour moi, l’élégance en tant que femme signifie qu’elle ne fait qu’un avec la sensualité. C’est une certaine confiance en soi, une classe, un équilibre.

Que vous inspire Paris ?

Oh Paris, la ville de l’amour! …

Je suis venue deux fois à Paris, et en suis à chaque fois repartie avec l’intention d’y revenir. Paris est une source d’inspiration incroyable : les gens, l’architecture, la mode, l’art… Tout m’appelle à rêver plus grand, avec des possibilités infinies.

Quel est votre meilleur souvenir photographique ?

C’est difficile d’en choisir un, mais ce qui me vient à l’esprit est une séance photo de mode que j’ai réalisée à Milan. L’équipe était absolument incroyable et l’emplacement dans un château était à couper le souffle. Même s’il y avait beaucoup de monde, j’étais fascinée par l’histoire que nous étions en train de créer. C’était un sentiment euphorique de réunir tous les petits détails et je chérirai toujours les photos de ce jour-là. Mais les meilleurs souvenirs sont à venir. Restez à l’écoute!

Découvrez la photographe Alexandra Votsis en images !

Voir la galerie

Découvrez notre interview du photographe George Aslanidis

Lire l'interview